Plume

Page

La philosophie et la démocratie sont nées à la même époque et au même endroit.

Leur solidarité résulte de ce qu’elles expriment, toutes les deux, le refus de l’hétéronomie –
Le rejet des prétentions à la validité des règles et des représentations de ce qui se trouvent simplement là,
le refus de toute autorité extérieure (même « divine ») et de toute source extra-sociale de la vérité
et de la justice, bref, la mise en question des institutions existantes et l’affirmation de la capacité
de la collectivité et de la pensée de s’instituer elles-mêmes explicitement et réflexivement.
La visée de l’auto gouvernement n’accepte aucune limite externe…
La prospérité a été achetée en 1945 (et déjà avant, certes) au prix d’une destruction irréversible
de l’environnement … La sortie de la misère … ne pourrait se faire … que si l’humanité riche accepte une gestion
de bon père de famille des ressources de la planète, un contrôle radical de la technologie et de la production,
une vie frugale. Cela peut être fait, dans l’arbitraire et l’irrationalité, par un régime autoritaire ou totalitaire;
cela peut être fait aussi par une humanité organisée démocratiquement, à condition précisément
qu’elle abandonne les valeurs économiques et qu’elle investisse d’autres significations.

Cornélius CASTORIADIS.

Papillons d’ Amérique du Nord, en sursis dirons-nous…